20 questions à se poser pour choisir un outil de sondage en ligne

sondage en ligne

 

C’est décidé !  Vous allez mener votre étude de marché, votre étude marketing ou plus simplement vous allez réaliser un sondage en ligne.

Comment choisir le bon outil, la bonne plateforme, l’approche la plus adaptée à votre besoin ?
Nous avons recensé ici 20 questions à se poser pour faire votre choix !

Tout d’abord, il faut comprendre que vous trouverez deux grandes familles d’outils.

  • Les plateformes d’études marketing en ligne
  • Les plateformes de questionnaires

Ces derniers se concentrent uniquement sur la technologie de questionnaires et considèrent que c’est à vous de trouver les répondants. On pourra citer dans cette catégorie les Survey Monkey, Google Form, TypeForm, j’en passe et des meilleurs. Quant aux premiers, ils vous apportent « aussi » les répondants à votre étude (les « panélistes »)… Vous le voyez, la différence n’est pas mince, et c’est un vrai premier choix structurant à effectuer.

Tableau comparatif: outil de sondage en ligne

Pour qualifier au mieux les outils de sondages en ligne que vous allez investiguer, voici donc les bonnes questions à se poser.

  • Une base de panélistes est-elle disponible ?

Interroger ma belle-mère, mes amis ou mon réseau c’est bien, mais interroger des personnes dans ma cible qui n’ont aucun affect avec moi, c’est mieux.

  • De combien de panélistes le site dispose-t-il ?

Et bien, ça, c’est pas la bonne question ;-)
Ok, ok… là, je vous titille un peu : c’est effectivement une interrogation naturelle dès que l’on parle de base de panélistes… On a tous le sentiment que « plus y’en a, mieux c’est »… Le problème, c’est que entre les sites qui multiplient leurs compteurs par 10, ceux qui vous affichent des chiffres « mondiaux » (et pourquoi pas galactiques, hein ?), et ceux qui ne disent rien, tout cela n’est pas très clair.
En réalité, la « bonne » question est seulement de savoir si le site a « vos » panélistes, c’est-à dire ceux que vous allez rechercher pour répondre à votre étude. On le sait peu, mais 100 réponses à une étude est très largement suffisant pour obtenir des résultats valides, dès lors que la cible est précise et homogène, alors, ce qui est important, ce n’est pas de savoir si le site dispose de 100 milliards d’inscrits, mais de savoir s’il a suffisamment de panélistes de qualité, qui répondent vite et bien, et surtout correspondants à VOTRE cible.

  • Puis-je interroger mes propres contacts ?

Pourquoi se priver d’une information gratuite …

  • Est-ce que je peux bénéficier d’une étude gratuite sur la base de panélistes que propose éventuellement le site ?

Une fois votre choix limité à 1 ou 2 outils possibles, rien de mieux que de tester…et de tester gratuitement tant qu’à faire ;-)

  • Est-ce que je peux bénéficier d’une étude gratuite sur mes contacts ?

Si c’est vous qui fournissez les répondants, pourquoi payer ?

  • Existe-t-il des modèles d’études ?

Histoire de gagner du temps, de s’inspirer de meilleurs pratiques et de ne pas ré-inventer la roue

  • Suis-je autonome pour créer puis gérer mon étude ?

En cas de réponse négative, et bien vous allez devoir demander des devis, recevoir des appels téléphoniques de commerciaux ou de consultants voire les deux, négocier… bref, c’est le marketing version 20ème siècle ;-)

  • Le site vérifie-t-il mon étude avant que je paye… ?

Certains outils vous laisse seul maître de votre destin…C’est bien a priori, sauf que, si vous avez fait une bourde… c’est tant pis pour vous. Le fait qu’un site et/ou les équipes du site vérifie la bonne tenue de votre étude est une garantie de ne pas payer pour rien…

La sélection des répondants

  • Combien de critères pré-packagés sont disponibles pour la sélection des panélistes répondants ? Puis-je utiliser mes propres critères (questions) ?

Evidemment, vous n’allez pas laisser n’importe qui répondre à votre étude… au risque de voir ses résultats invalidés. Par exemple, si vous lancez une nouvelle collection de lunettes, il est peu probable que vous souhaitiez voir répondre des panélistes qui n’en portent pas ;-)… et donc vous allez devoir « filtrer » les répondants. Pour ce faire, plusieurs techniques sont possibles : la sélection par critères pré-établis par la site (en général, critères socio-démographiques et socio-économiques) ou la sélection par questionnaire personnalisable (vous posez les questions et vous précisez les réponses « ok » et les réponses « pas ok »). La question que vous devez vous poser ici est donc « est-ce que les critères proposés par le site me suffisent pour déterminer ma « cible » ou bien au contraire dois-je choisir un site qui me permet de personnaliser entièrement ma sélection ?.

  • Est-ce que je paye aussi pour les répondants qui ne passent pas la sélection ?

Petit warning en effet. Certains outils vous feront payer tous les répondants…y compris ceux qui ne passent pas votre filtre de sélection. Ils estiment en effet qu’ils ont « fait le boulot » puisqu’ils vous ont amené des panélistes. Nous, chez AdoctA, nous estimons que seuls les panélistes ayant effectivement répondus entièrement et avec qualité à votre questionnaire sont à considérer.

  • Puis-je sélectionner les répondants avec une méthode des quotas ?

C’est souvent la tarte à la crème lorsque l’on parle de sondage. On veut une méthode des quotas sur échantillon représentatif de la population. Au-delà du fait que « ça fait sérieux », cette méthode permet de s’assurer de l’hétérogénéité représentative d’un panel. Par exemple 54% de femmes 46% d’hommes. Cette méthode peut rapidement devenir complexe à mettre en œuvre et beaucoup de plateformes ont préférée faire l’impasse…

  • Existe-t-il des « panels » prêts à l’emploi ?

Ce sont des groupes de répondants pré-sélectionnés selon une liste de critères et de réponses à questions. Des panels prêts à l’emploi vous évitent d’avoir à ré-inventer la roue. Par exemple, chez AdoctA, nous proposons des panels pré-packagés comme les Happy Boomers, la génération Y, les wonder Mum…

  • Puis-je disposer d’un échantillon représentatif de la population ?

Quand vous avez du mal à définir votre cible, une première étude « large » peut vous aider à trouver LA cible qui répond le mieux à votre proposition de valeur… et, en ce cas, il faut prendre un échantillon représentatif de la population : les résultats de l’étude vous permettront alors d’identifier votre cible à l’intérieur de cet échantillon

  • Si je veux une étude sur mes contacts, dois-je charger tous mes contacts sur le site ?

Ca n’a l’air de rien, mais charger ses contacts sur un outil tiers, c’est prendre le risque de les voir exploiter…Préférez donc les solutions ou aucun chargement n’est nécessaire. Gardez pour vous ce bien précieux qu’est votre base de contacts… le point sera particulièrement important si vous menez des études de satisfaction clients…voire un process de satisfaction client au fil de l’eau des commandes ou des inter-actions (help-desk, support….). Privilégiez dans ce cas les solutions qui vous fournissent une URL vers laquelle amener vos clients.

Les réponses

  • Combien puis-je poser de questions aux panélistes pour mon étude ?

Certaines outils limitent le nombre de questions… Préférez les solutions illimitées… même si au-delà de 10 questions vous allez perdre des panélistes, sachez le…

  • Le dédommagement des panélistes est-il géré par le site ?

Dédommager les panélistes est un passage quasi obligatoire pour obtenir qualité et quantité dans les réponses. Mais attention, dédommager 100 ou 1000 personnes est un processus fastidieux (vous vous imaginez faire 1000 chèques de 2 euros ? ;-) ). Préférez donc les plateformes proposant de gérer intégralement le dédommagement des panélistes.

  • Puis-je gérer moi-même le dédommagement des répondants ?

Il faut en effet pouvoir débrayer le système si besoin. Par exemple, si vous souhaitez en dédommagement proposer des codes de réduction, ou organisez vous-même une réunion… (voir ci-après)

  • Puis-je seulement « recruter » des panélistes pour mener une étude hors-ligne (interview téléphonique, réunion…) ?

Et oui, il n’y a pas que le on-line dans la vie. Un bon entretien bien mené dans la vraie vie peut vous en apprendre beaucoup. Pourquoi donc ne pas utiliser votre plateforme pour trouver les bons candidats !

Les Tarifications des outils de sondages en ligne

  • Quels sont les critères qui déterminent la tarification ?

C’est LA question. En vrac, vous pourrez trouver : le nombre de questions, le nombre de répondants, le nombre de critères de sélection des panélistes, le dédommagement des panélistes, les services de consulting associés, la difficulté à trouver les répondants… Attention donc aux mauvaises surprises.
Chez AdoctA, nous avons fait simple… Considérant que notre valeur tenait à vous trouver les bons répondants à vos études, nous vous facturons les panélistes que VOUS avez sélectionnés ayant répondu à l’intégralité de VOTRE étude…selon une formule simple. Pour  X € de dédommagement donné au panéliste (calculé par le site), nous vous facturons 2 * X €. Et si jamais votre étude ne porte que sur VOS contacts et bien elle est entièrement gratuite si vous décidez de ne pas les dédommager… A tout moment lors de la création de l’étude, vous voyez ce prix être calculé à la volée, il y a même un outil de calcul hors de toute saisie d’étude. Pas de mauvaise surprise :-)

  • Quelles garanties ?

Et si finalement tout se passait mal ou pas si bien que ça. Quelles garanties offre votre plateforme ? Chez AdoctA, c’est « satisfait ou remboursé »…  On pouvait pas faire mieux ;-)

Vous voilà fin prêt à faire votre choix ! Moi j’ai bien une petite idée sur la meilleure solution… Mais rien de tel qu’une petite tournée des outils pour s’en convaincre ;-)

Tableau comparatif: outil de sondage en ligne

A très bientôt sur AdoctA.

, , ,

Comments are closed.

site réalisé par Octaline